Chimère marine

Une planète de plus en plus bleue…

A mes photographies numériques classiques en noir et blanc, s’est ajouté le travail en cyanotypie. Ce procédé alternatif m’a permis de retrouver le chemin du « labo » et de la chimie. J’ai pu retrouver la magie de l’inattendu et découvrir les caprices du bleu de Prusse.

J’ai utilisé ce procédé avec mes propres photos, et aussi avec des images libres de droits des années 1920, pour créer de désuètes chimères marines.

Ensuite, j’ai déchiré et fixé ces tirages cyanotypes sur des chassis en bois, pour réaliser des tableaux à l’encaustique. L’encaustique permet l’inclusion de petits objets, l’apport de pigments, ou la gravure de la cire d’abeille en surface et offre un aspect texturé en 3D aux images. Découper, superposer, coller photos et documents anciens. Ce médium ne connait pas de limite.

Fan du travail de Joseph Cornell, j’ouvrirai prochainement une nouvelle page autour de shadow-boxes… Mais je n’en dis pas plus pour le moment… Si vous avez des questions sur ces différentes explorations, retrouvons-nous sur la page Contact. Je vous souhaite une agréable promenade. Mes chimères marines seront vos guides.