Une exposition de photos cyanotypes, dédiée à la ville de Sète

Les photographies de l‘Outre-Bleu déferlent aux portes ouvertes Zig Zag 2020.

Zig Zag Gentilly fait chaque année la lumière sur le travail de créatifs venus d’univers très différents : peintres, photographes, céramistes, illustrateurs, sculpteurs…

Une quarantaine d’artistes ouvrent leur atelier ou lieu d’accueil au public, pour le bonheur de tous les curieux de l’Art.

Cette année, Audrey Detournay a présenté son exposition, l’Outre-Bleu, dédiée à la ville de Sète et aux chimères qui peuplent son imaginaire. Cette série utilise le procédé cyanotype, requérant un tirage de type argentique. A mi-chemin entre documentaire et onirisme, ses images bleu de Prusse, signées de son sceau rouge, ont apporté l’iode et l’écume jusque chez Jo and Joe, open-house ouverte vers les arts et le design.

Les prises de vue de Sète sont celles de l’artiste. Elles se mêlent aux chimères, greffes numériques rêvées que la photographe fait naître à partir d’images d’archives et de gravures du XIXe siècle . Quelques exemples ici.

Au détour de l’exposition, d’autres univers étaient explorés, comme celui de l’opéra Madame Butterfly, qui faisait l’objet d’une Shadow box mêlant cyanotype et autres techniques mixtes. Les végétaux étaient aussi à l’honneur, comme un clin d’œil à Anna Atkins, pionnière des cyanotypes botaniques.

Le site de l’événement, c’est ici. Le profil de l’artiste, c’est . Les photos de l’exposition sont en bas de page.

.

Les remerciements de l’artiste :

Merci à Roxanne Coudon, Responsable Events chez Jo and Joe-Paris, pour son accueil et sa disponibilité. J’ai adoré exposer dans ce lieu tourné vers l’Art qu’elle m’a ouvert avec beaucoup d’implication et de gentillesse. J’aime y revenir pour écouter un concert en live et siroter un cocktail. Je vous le conseille ! C’est par là.

Merci à Elise Sethi, Responsable des Arts Plastiques du Service Culturel de Gentilly, qui a rendu cette exposition possible pour moi comme pour de nombreux autres artistes.

Merci à mon poteau José Miro del Valle d’être venu pour faire les prises de vue de l’exposition. Et à tous les autres mais là, ça fait trop de monde à citer, vous vous reconnaîtrez !

« de 11 »

Une expo de photos cyanotypes et d’encaustiques vous attend du 11 au 13 juin, pendant le festival ZigZag !

Je vous attends les 11, 12 et 13 juin, chez Jo and Joe, pour mon exposition photographique et mixed media. Cette exposition s’inscrit dans le festival ZigZag 2021 qui regroupe une trentaine d’artistes aux techniques diverses. C’est une bonne occasion de se dégourdir les jambes pour relier les différents ateliers ouverts ces jours là.

Les festivités commencent vendredi 11 juin à 18h, puis tout le week-end. C’est entre la Cité U et le RER B Gentilly, juste là.

Vous y découvrirez aussi de nombreuses fresques du street-artiste Morne, et y rencontrerez aussi d’autres artistes (illustratrices, photographe…).

Un jardin est accolé à la salle « Mice », pour qui voudrait faire une halte au soleil. Le bar à cocktails, le mur à bières et le snack seront ouverts pour le plaisir de tous.

Venez nombreux, avec votre grand-mère, votre oncle d’Amérique ou votre poisson rouge…

#encausticart #cyanotype #photography #photooftheday #artistsoninstagram #altphotography #analogphotography #gentilly #valdemarne #joandjoe #altprocess #expophotoparis

ME, MYSELF & ART – Un atelier gratuit pour un portrait à quatre yeux.

Un photographe, deux regards…

Si l’expérience vous tente, c’est facile : il suffit de m’envoyer un petit message avec un court descriptif du portrait créatif que vous aimeriez voir se réaliser.

Offrir au modèle le droit de choisir ce qu’il exprimera. C’est le propos de cet atelier. Le modèle apporte lui-même l’idée qu’il souhaite explorer avec le photographe. A partir de ce matériel créatif, le photographe propose une œuvre unique, fondée sur l’écoute du modèle, devenu acteur. Ce regard à quatre yeux résulte du dialogue entre modèle et photographe.

Pour cela, tous les supports sont bienvenus : maquillage, textile, carton, effets de miroirs… Pas de censure. La seule contrainte est ce cadre assez serré sur le visage.

Le portrait peut exprimer quelque chose de précis, ou juste être une envie du moment. Quelque chose de sérieux, ou pas du tout. Une fois l’idée trouvée par le modèle, une discussion s’engage avec le photographe pour voir comment traiter le sujet.

Quand la prise de vue est faite, je post-traite la photographie de façon à appuyer le propos du modèle, et ce que ca m’évoque. Les créations fusionnent. Je ne recherche ni la perfection des prises de vue, ni celle des créations des participants, mais plutôt le partage de moments de création en duo, et à la fin du projet avec tous les participants.

Bien sûr, l’œuvre globale ainsi obtenue est aussi la finalité, mais pas seulement. Je regrouperai les photos des différents participants sous forme d’une planche, ou d’un ruban. Les prises de vue sont faites en Ile-de-France. Je publierai cette planche sur Facebook et tous autres supports disponibles, et propose à chaque participant de publier à son tour cette planche (ou album global) sur son mur, en créditant. Il pourra aussi publier sa propre photo isolément, mais sous condition de créditer le photographe et le projet. Si le projet intéresse une galerie, j’exposerai le résultat de notre petite aventure. L’habituel contrat de cession de droit à l’image est signé entre le modèle et le photographe. Evidemment, c’est gratuit.

Le World Cyanotype Day, c’est le 26 septembre 2020 !

C’est avec cette photo que je participe à l’événement. Une galerie mondiale est accessible à tous les fous de cyanotypes. Une seule image peut être déposée. Cette année, le thème est : Interconnecté. A vous d’envoyer vos productions ! Faites un petit tour sur ma galerie aussi, c’est ici.

Voici le lien pour en savoir plus et participer, si vous le souhaitez :