Les photographies de l‘Outre-Bleu déferlent aux portes ouvertes Zig Zag 2020.

Zig Zag Gentilly fait chaque année la lumière sur le travail de créatifs venus d’univers très différents : peintres, photographes, céramistes, illustrateurs, sculpteurs…

Une quarantaine d’artistes ouvrent leur atelier ou lieu d’accueil au public, pour le bonheur de tous les curieux de l’Art.

Cette année, Audrey Detournay a présenté son exposition, l’Outre-Bleu, dédiée à la ville de Sète et aux chimères qui peuplent son imaginaire. Cette série utilise le procédé cyanotype, requérant un tirage de type argentique. A mi-chemin entre documentaire et onirisme, ses images bleu de Prusse, signées de son sceau rouge, ont apporté l’iode et l’écume jusque chez Jo and Joe, open-house ouverte vers les arts et le design.

Les prises de vue de Sète sont celles de l’artiste. Elles se mêlent aux chimères, greffes numériques rêvées que la photographe fait naître à partir d’images d’archives et de gravures du XIXe siècle . Quelques exemples ici.

Au détour de l’exposition, d’autres univers étaient explorés, comme celui de l’opéra Madame Butterfly, qui faisait l’objet d’une Shadow box mêlant cyanotype et autres techniques mixtes. Les végétaux étaient aussi à l’honneur, comme un clin d’œil à Anna Atkins, pionnière des cyanotypes botaniques.

Le site de l’événement, c’est ici. Le profil de l’artiste, c’est . Les photos de l’exposition sont en bas de page.

.

Les remerciements de l’artiste :

Merci à Elise Sethi, Responsable des Arts Plastiques du Service Culturel de Gentilly, qui a rendu cette exposition possible pour moi comme pour de nombreux autres artistes.

Merci à Roxanne Coudon, Responsable Events chez Jo and Joe-Paris, pour son accueil et sa disponibilité. J’ai adoré exposer dans ce lieu tourné vers l’Art qu’elle m’a ouvert avec beaucoup d’implication et de gentillesse. J’aime y revenir pour écouter un concert en live et siroter un cocktail. Je vous le conseille ! C’est par là.

Merci à mon poteau José Miro del Valle d’être venu pour faire les prises de vue de l’exposition. Et à tous les autres mais là, ça fait trop de monde à citer, vous vous reconnaîtrez !

Merci à Nelly Chauveheid Gaska, peintre qui exposait avec moi, avec qui j’ai fait des tours de garde de stand, et qui m’a prêté son matériel… 😉

« 1 de 8 »